Pálava
Republic Histoires
Si proche des étoiles Prague Les trésors du pays Pálava Des soins dignes des rois Mariánské Lázně (Marienbad) Le coeur spirituel de la Moravie Olomouc Capitale de la bière et de la culture Pilsen Des horizons magiques Les Montagnes moyennes tchèques Un conte de fée éternel Český Krumlov L’île de l'art baroque Kuks La clé du royaume de Bohême Loket Certains l'aiment chaud Karlovy Vary (Karlsbad) Un lieu de la reconciliation Mikulov Au rythme de l’architecture Prague
© Jan Halady

Pálava Les trésors du pays

Si, en société, la discussion se tourne sur la question de savoir où naissent les meilleurs vins en République tchèque, vous ne ferez pas d'impair en disant, que ceux de grande qualité mûrissent certainement sur les coteaux ensoleillés de la Pálava morave. La plupart des connaisseurs et des spécialistes s'accordent du reste sur ce point. Et ce n'est pas étonnant, car cette contrée possède les meilleures conditions pour la culture de la vigne, et cela depuis des temps immémoriaux. Pálava est la région la plus chaude et la plus sèche de République tchèque, où les viticulteurs prospéraient, semble-t’il, déjà depuis le 2ème siècle de notre ère.

Jusqu'à nos jours, des légendes se racontent sur les débuts de la viticulture sous les sommets de Pálava. Selon certaines d'entre elles, les premiers viticulteurs locaux étaient des légionnaires romains, à l'époque où les frontières de l'Empire romain s'étendaient jusqu'ici. Nous savons que les Celtes installés sur les plaines de Pálava aimaient boire le vin et qu'ils commerçaient intensément avec les Romains, mais nous ne trouverons les premières mentions écrites que dans les chroniques du 8ème et 9ème siècle. Nous pouvons y lire, que les souverains d'alors étaient déjà conscients, quel trésor mûrissait sous leur soleil.

Chaque personne, qui voudra se rendre sur le chemin à contre-courant du temps sur les traces de l'histoire du vin morave et de la riche histoire de cette région, fera mieux de commencer son pélerinage à partir de son centre séculaire – l'historique Mikulov. Dans les caves du château de Mikulov, vous trouverez une vaste exposition et quelques objets historiques, dont le plus grand est un tonneau de vin géant du 17ème siècle. De véritables expériences vous attendront hors des murs de Mikulov. Après une introduction théorique, asseyez-vous sur votre vélo et partez hors de la ville, direction le sud.

Une des nombreuses pistes cyclables vous conduira à travers un paysage pittoresque, proclamé en 1986 réserve de biosphère de l'UNESCO et qui protège les spécimens d'écosystèmes mondiaux les plus remarquables. Vous passerez à côté de quelques ruines romantiques – le petit château de Sirotčí hrádek, la chapelle st.Antoine et le château fort Dívčí hrad. Sous celui-ci, nous vous conseillons un petit détour. La vue, qui s'offrira à vous depuis Dívčí hrad en direction des réservoirs Novomlýnské, vaut certainement la peine de faire quelques efforts et de monter quelques mètres. En contrebas, vous verrez en effet une vaste plaine, ainsi que le but de votre route, s'étendre devant vous – la commune de Pavlov et juste à côté celle de Dolní Věstonice, un lieu important de découverte de traces de chasseurs de mammouths de la préhistoire. Le reste du chemin vers le village viticole de Pavlov mène directement entre les vignobles et vous conduira jusqu'à son centre. Nous conseillons de commencer la visite d'abord par un tour du village, dont l'histoire remonte au 11ème siècle. Les propriétés paysannes traditionnelles avec leurs frontons baroques du 18ème siècle, l'église baroque ste.Barbe et le charmant cimetière baroque pod Děvínem méritent aussi votre attention.

A vélo à travers le site naturel classé de la Pálava

Pavlov 

Děvín

Les ruines de Sirotčí hrádek

La chapelle de Saint-Antoine

Dolní Věstonice

Dívčí hrad

{}
Mapa